Retour à la page principale

SCELLEMENT ELECTRONIQUE

DTQM (Dispositif de Transfert des Quantités Mesurées)

 

1 - Rappel historique et règlementaire du scellement électronique

2 - Tous les scellement électroniques ne sont pas les mêmes ...

3 - Service après vente et maintenance des équipements TLC-2000

4 - Transport et logistique sécurisés

5 - Principe de fonctionnement

6 - Fonctionnalités de la version camion : TLC-2000-C

7 - Ergonomie

8 - Informations en clair

9 - Impression

10 - Caractéristiques techniques du terminal TLC-2000

11 - Fonctionnalités de la version dépôt : TLC-2000-D

12- Système ouvert

 

 

RAPPEL HISTORIQUE ET REGLEMENTAIRE DU SCELLEMENT ELECTRONIQUE

Dans un but de prévention et de réduction de la pollution atmosphérique, la CEE a adopté en décembre 1994 la directive 94/63 pour la lutte contre les émissions de composés organiques volatils (COV). Deux arrêtés français du 8/12/95 et 19/12/95 reprennent cette directive.
Jusqu'à la fin des années 90, le contrôle des quantités de carburant chargées et livrées s'effectuait par vérification du niveau dans chaque compartiment, après ouverture des dômes. Cette ouverture qui laisse échapper des vapeurs d'hydrocarbures était autorisée pour les citernes construites avant le 1er janvier 2000. Depuis cette date, de nouveaux systèmes opérant sans ouverture des dômes doivent être mis en œuvre.

La commission de normalisation française M-100 (BNPé/AFNOR), dans laquelle EIP est fortement impliquée, a défini le scellement électronique pour le rendre interopérable. Cette spécification est en train de devenir norme Européenne au sein de la commission CEN/TC 296/WG8.

Le scellement électronique est la solution répondant à cette exigence, qui permet de connaître avec certitude la nature du produit présent dans chaque compartiment. Un des objectifs du DTQM (Dispositif de Transfert des Quantités Mesurées) est de présenter une garantie des quantités servant de base à la transaction commerciale.
Jusqu'à présent, le réceptionnaire avait l'obligation de monter en haut de la citerne pour vérifier les quantités. Le scellement électronique DTQM permet de s'affranchir de cette opération, et par conséquent d'envisager de supprimer les équipements d'accès aux parties hautes : échelle, passerelle et rambarde.

 

 

TOUS LES SCELLEMENTS ELECTRONIQUES (DTQM) NE SONT PAS LES MEMES …

AVANTAGES DU TLC-2000 VIS A VIS DES SYSTEMES CONCURRENTS


Le GPS du terminal TLC-2000 est le seul à être agréé ATEX, ce qui autorise le fonctionnement en mode " localisation continue " le seul qui permette un contrôle du lieu de déchargement pendant toute la phase où le coupe-batterie doit réglementairement rester ouvert. L'autre mode (localisation discrète) ne contrôle le lieu de livraison que ponctuellement, avant et après livraison.

Il ne s'agit pas d'un remodelage de produit ancien : développé spécifiquement pour le scellement électronique, le TLC-2000 est véritablement optimisé pour l'ensemble de ses fonctions :

Une masse embarquée extrêmement faible : le terminal ne pèse que 2,9 kg
• Une technologie 100% Sécurité Intrinsèque, classée LCIE 03 ATEX 6116X [ex] II 1/2 G EEx ia d[ia] IIB T4.
• Un terminal unique, placé juste à côté des adaptateurs, centralise en un seul lieu toutes les commandes, permettant un gain de temps lors du chargement et du dépotage.
• Une alimentation par batterie autonome sur citerne grâce à sa très faible consommation électrique. L'ensemble continue à fonctionner hors connexion au tracteur.
• Un afficheur présentant un grand confort de lecture, indiquant en clair les données de chargement sur un écran à cristaux liquides rétroéclairé de 4 lignes de 40 caractères.
C'est l'afficheur métrologique principal.

Optimisation du câblage par la technique du multiplexage et simplicité de l'installation :

un module concentrateur regroupant toutes les informations par compartiment.
• les modules sont reliés entre eux par un simple câble à 5 conducteurs.

 

 

SERVICE APRES VENTE ET MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS TLC-2000

EIP a établi un partenariat avec le réseau de maintenance GVP (Groupement de Vérification Périodique) en association avec la société Pernin, permettant d'assurer un service de proximité sur tout le territoire français.

Il est proposé un contrat global annuel " TOUT RISQUE " incluant 2 types d'intervention :
a) Une périodique (annuelle)
b) Le nombre nécessaire de maintenance " dépannage sur appel " sous un délai garanti.

Proximité géographique :
Parmi les 42 membres du groupe GVP, ont été préselectionnées des entités à proximité immédiate des centres de chargement (dépôts ou raffineries) déjà ou prochainement équipés de terminaux DTQM (TD).

Centres de chargement équipés (ou en cours d'équipement) de terminaux DTQM
Grandpuits / Nangis
Gennevilliers / Nanterre
Donges
Bassens
Lyon / Feysin
La Mède / Fos
Vitry
Tour (St Pierre des Cors)
Frontignan
Annecy
La Rochelle
Puget

 

 


SCELLEMENT ELECTRONIQUE
TERMINAL TLC-2000
Dispositif de Tansfert des Quantités Mesurées "DTQM"
Conforme aux recommandations de la commission de Normalisation Bnpé/AFNOR : M-100

 

Vue détaillée du terminal TLC-2000 :

 

 

TRANSPORT ET LOGISTIQUE SECURISES

Le scellement électronique, conçu et normalisé par des ingénieurs français pour un marché européen, apporte la sécurité de la chaîne logistique des carburants.
Depuis le chargement du camion au dépôt jusqu'à la livraison dans la station de détail, c'est toute la traçabilité qui est assurée, de façon métrologique.
Outre la sécurité, c'est aussi la prévention des mélanges de produits, le confinement des vapeurs et demain la logistique des carburants " à 15°C ".
Enfin, la sécurité, c'est avant tout celle des hommes qui n'ont plus à monter sur la citerne !

Badge DTQM :


PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

La carte à puce est une mémoire portable, sur laquelle les données sont écrites par l'automatisme du dépôt pour ensuite être lues par le terminal TLC-2000 sur le camion.

EN DEPOT Lors du chargement, le terminal TLC-2000 embarqué sur le camion reçoit de manière sécurisée, par l'intermédiaire de la carte à puce DTQM, les données de chargement : qualité et quantité par compartiment.
PHASE DE TRANSPORT Pendant toute la phase de transport, la non ouverture de chacun des orifices (clapet des adaptateurs, ouverture dôme) est contrôlée en permanence par des capteurs électroniques reliés au terminal TLC-2000. Ceci permet de s'assurer qu'il n'y a pas pu y avoir prélèvement de produit - de manière frauduleuse - pendant le transport.
EN STATION Avant de procéder au remplissage des cuves de la station, le chauffeur montre au réceptionnaire (gérant de la station, par exemple) les informations métrologiques sécurisées qui sont affichées par le terminal TLC-2000, pour chaque compartiment qui le concerne.
C'est au vu de ces informations que le réceptionnaire peut accepter la cargaison et que la livraison peut commencer.

 

 

Fonctionnalités de la version camion : TLC-2000-C

• Terminal Camion (TC). Dispositif de Transfert des Quantités Mesurées (DTQM)
• Conforme aux spécifications de la commission de Normalisation (BNPé/AFNOR) M-100. En accord avec le guide WELMEC (Métrologies Européennes)
• Acquisition automatique des informations d'ouverture/fermeture des clapets des adaptateurs (scellement et connexions/déconnexions)
• Détection de vacuité, par compartiment.
• Contrôle des ouvertures des dômes sur camion mixte
• Enregistrement des ouvertures des clapets de fond des compartiments
• Fonction " Antimélange " intégrée. Lecteur/Analyseur de Tag inclus dans les concentrateurs, permettant d'éviter les erreurs de dépotage.
• Commande de fermeture automatique des clapets de fond des citernes en cas d'anomalie (mélange de produit)
• Impression à bord de Bon de Livraison en station par l'imprimante embarquée sur la citerne.
DETAIL TECHNIQUE



Ergonomie

Grâce à l'utilisation des touches de fonction dynamiques, l'opérateur dispose d'une interface homme-machine claire et simple à utiliser. Le chauffeur se laisse guider par les écrans qui lui proposent des choix successifs explicites.

De plus les menus d'aide contextuelle sont prévus à chaque étape.

 

Informations en clair

Lieux de chargement : Le terminal TC possède en interne la base de donnée des 500 dépôts d’hydrocarbure en France, afin de pouvoir également afficher en clair le nom du lieu de chargement
Stations : A chaque lieux de déchargement il peut être associé un nom en clair qui apparaît sur le bon de livraison. Cette information (non métrologique) complète les coordonnées GPS (longitude et latitude métrologique).

 


Impression

Suite à l'opération d'acceptation de la cargaison en station, le chauffeur laisse au réceptionnaire un ticket récapitulant les opérations de livraisons, ainsi que leur bon achèvement.

 

 

Caractéristiques techniques du terminal TLC-2000

Poids 2,9 kg
Agrément zone dangereuse LCIE 03 ATEX 6116X [ex] II 1/2 G EEx ia d[ia] IIB T4
(Sécurité Intrinsèque)
Agrément métrologie légale Certificat d'Examen de Type LNE (Laboratoire National d'Essais)
Partie camion n° F-04-C-219 du 23 mars 2004

Partie dépôt n° F-04-C-061 du 03 février 2004
Dimension (boîtier aluminium) 260mm * 160mm * 90mm
Afficheur LCD (4 lignes * 40 caractères) 160mm * 30mm
Clavier étanche 20 touches
Lecteur de badge DTQM ISO-7816 (1à 4)
Unité de calcul Carte PC industriel (standard PC-104)
Communication Liaison RS-485 (2 fils). Protocole Jbus /Modbus
Unité de localisation station GPS intégré
Imprimante de ticket embarquée EPSON TM-295
Journal métrologique Mémoire flash non-volatile intégrée. (16.000 événements : >3 mois)

 

Concentrateur de données déporté MCB : une unité par compartiment.

Ouverture/fermeture des clapets des adaptateurs
Détection de vacuité
Ouverture des clapets de fond des compartiments
Signal Tag en station pour la fonction antimélange (conforme à la norme EN-11116)
(option) : Détection ouverture des dômes

 

Fonctionnalités de la version dépôt : TLC-2000-D

Le terminal TLC-2000 est également conçu pour réaliser en dépôt la fonction symétrique de celle du terminal camion :
• Terminal Dépôt (TD). Dispositif de Transfert des Quantités Mesurées (DTQM)
• Conforme aux spécifications de la commission de Normalisation (BNPé/AFNOR) M-100. En accord avec le guide WELMEC (Métrologies Européennes)
• Comptage métrologique intégré.
• Acquisition automatique des informations de couplage des bras sur les adaptateurs.
• Commande d'autorisation vers l'automatisme de chargement.
• Variante : version Terminal Retour (TR) pour groupe de transfert.
DETAIL TECHNIQUE

 

Fiabilité, industrialisation des équipements DTQM :
· La société EIP construit des terminaux pour zone dangereuse depuis plus de 20 ans.
Plus de 500 équipements déjà installés aussi bien à poste fixe que portables ou embarqués.
Conçus pour résister aux milieux hostiles et aux vibrations, les produits développés par EIP sont déjà largement diffusés dans le monde entier.
· EIP est le seul constructeur à profiter d'un retour d'expérience complet effectué depuis plus de 3 ans sur 4 citernes en test dans le cadre du " site pilote " DTQM. Ces tests d'exploitation en grandeur réelle ont permis de complètement fiabiliser le produit.

Compatibilité avec les autres équipements DTQM :
· EIP étant également constructeur de la partie symétrique (terminal dépôt) la compatibilité des équipements avec tous les DTQM dépôt est garantie de manière naturelle.

 

Système ouvert
Accès au journal métrologique par lecture en clair avec moteur de recherche intégré sur le terminal, ou exportation via la carte à puce vers un PC pour consultation sur le logiciel "Visu-Jnl-DTQM".

Exportation directe des données vers fichier au format Excel (Microsoft™) pour utilisation ultérieure par l'exploitant : Tri, archivage ... etc

 

Documents de référence

MATERIEL EN DEPOT

MATERIEL EMBARQUE
SUR CAMION

DESCRIPTION TECHNIQUE

DESCRIPTION TECHNIQUE

(*) Laboratoire National d'Essais : Organisme désigné par le ministère chargé de l’industrie par arrêté du 22 août 2001

Consultation du certificat "ZONE DANGEREUSE" (ATEX) : Attestation d'examen CE de type TLC2000 - LCIE 03 ATEX 6116 X
(Attention : Attendre téléchargement ...)

 

 

 

Pour imprimer cette page
cliquer ici :

Consultation "Certificat d'Examen de Type" LNE :
a) Terminal dépôt (TD) n° F-04-C-061 du 3 février 2004
b) Partie complête dépôt : n° F-04-C-1411
c) Terminal camion (TC) n° F-04-C-219 du 23 mars 2004
d) Partie complête camion : n° F-05-C-101

(Attention : Fichier important. Attendre fin du téléchargement ...)

Retour à la page principale